• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 30 mai 2011

Archives pour 30 mai, 2011

Lettre à Loana…

Lettre à Loana... dans Bonus loana

Loana,

Superbe sirène blonde venue du sud de la France pour conquérir Paris, ce premier Loft Story vous  a dévoilé à la France entière. Bravo. Un best-seller dévoré avec appétit, un Comme je t’aime qui a résonné de longs mois dans mes oreilles et des affaires florissantes, tout semblait sourire à la nouvelle enfant chérie adoptée par une France amoureuse des contes de fées.

Les années ont passé. Et si vous rayonniez toujours autant à la une des magazines people, je vous ai souvent croisée lors de fêtes parisiennes incroyables. Nous étions en 2007. Pour être franc, je n’ai  jamais réellement vu en vous une femme heureuse. Certes, vous possédiez une cour exceptionnelle et vous étiez toujours la plus belle sur les pistes de danse, mais vous ne ressembliez pas à la jeune femme épanouie qui posait sur la dernière couverture du Paris Match que j’avais lu chez mon dentiste. On lisait déjà dans votre regard une profonde tristesse que vous noyiez dans des plaisirs extrêmes.

De fil en poignard, la belle s’est mal entourée, je présume. La nuit et ses dangers semblaient avoir eu raison de vous. La pression devint plus forte et vous avez plongé dans vos premières années d’enfer au risque de vous y noyer.

Dépression. Défaites amoureuses. Abus en tout genre pour oublier cette triste réalité, vous avez sombré dans le chaos pour la plus grande joie d’une presse people vorace et prête à moindre scoop salace. « Loana, proche du suicide », « Loana, la fin d’une étoile », « Elle, Loana, droguée et délaissée », voire « Loana est morte ! »… Bref, des articles qui auraient pu vous détruire totalement. Et moi, j’assistais, impuissant, à cette lapidation publique en priant que vous puissiez un jour vous redresser malgré vos nombreux faux départs de ces derniers mois.

Aussi quel plaisir quand je vous découvris dans la 2ème saison des Anges de la Télé-réalité. Et si le reste du casting manque sérieusement de saveur à mon goût, quelle joie de revoir « notre » Loana, toujours aussi émouvante. Certes, vous n’avez plus le physique de vos vingt-ans mais j’ai envie de vous faire confiance. Je sais que vous avez la force de renaître de vos cendres et de forcer une nouvelle fois l’admiration de votre public. Je suis avec vous et je ne suis pas le seul.

Parce que nous vous aimons et que vous méritez cet amour accordé il y a plus de dix ans. Chère Loana, rien n’arrive par hasard. Soyez heureuse aujourd’hui et permettez au bonheur de vous enlacer. Parce que vous le méritez, c’est certain…  



Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
mai 2011
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

la bibliographie de Juliett... |
Confidentiel |
Poésie d'Ecosse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La Poésie, c'est l...
| bert55
| Cadence infernale.