Archives pour la catégorie Humeurs !


1...34567

Dieu et Cassandre…

Mon Dieu. Ce soir, c’était le retour de Cassandre au Théâtre du Temple… 20h pile, ou presque… Nos dandys sont présents, riches de leurs chansons pops et romantiques. Cassandre, c’est un univers qui leur est propre. Formidable. Deux voix qui se marient à merveille. Deux âmes sœurs prêtes à faire trembler les jumeaux les plus unis. Ce soir, ce charmant duo nous a fait part d’inédits foudroyants. Mais alors, mon Dieu, je vous le demande… Quelle est la raison de cette pesante confidentialité alors que la lumière les enveloppe si bien sur le devant de leur scène ? Je ne sais pas. Je ne comprends pas. Ils méritent de percer plus fort. Demain, ils perceront plus fort. Je le sais. Pourquoi ? Parce que je déteste avoir tort. Enfin, surtout quand je défends autrui. Parce que pour moi je m’enfous. A part ça, bonne nuit… Ou plutôt à demain pour voir ma prière se réaliser…

Dieu et Cassandre... dans A voir sur Paris ! Cassandre

Michal, you’re the best !

Ce soir, nous nous sommes tous donné rendez-vous dans un charmant appartement aux allures de Depeche Mode et de Placebo dans le Nord de Paris. Au menu : un repas « histoire de se gaver de fromages et de pizzas » et du bon vin rouge, blanc et rosé accompagnés par un Vodka Made in Pologne. Normal, nous sommes connectés sur ITVN, le TF1 polonais afin d’assister à la première émission de Michal. Excusez, mais je ne retiens pas le nom de ce show suivi par des millions d’autochtones. Bref, entre amis, notre cœur a battu en l’honneur de notre petite star exilée le temps de quelques semaines afin de participer à cette fameuse émission qui met en scène des vedettes et des danseurs professionnels, tous unis pour rapporter le maximum de suffrages afin de devenir le grand vainqueur !
20h… Le générique débute. Gros plan sur une immense boule disco. Welcome dans un univers proche de l’Eurovision et de notre regrettée La Chance aux Chansons… Délicieux. Premier plan sur les animateurs : une Sophie Favier exempte de régime draconien mais boudinée dans une robe en paillettes et un Kojak rugbyman investissent le plateau afin de nous souhaiter la bonne soirée. Ces deux vedettes locales nous présentent le jury de professionnels chargé de donner leurs premiers points à nos chers candidats.
Ils sont quatre. Une brunettes aux artistiques mèches blondes genre Guesh Patti, un André Rieu en puissance, une Jeanne Moreau du terroir et un vieux beau qui exhibe avec un plaisir ravi son récent dentier. Charmant. Ce sont eux qui auront le pouvoir le pouvoir de vie ou de mort sur nos apprentis rats de l’Opéra. Le principe est simple : à l’aide de petits panneaux en carton, ils seront chargés de noter les candidats à la manière de L’Ecole des Fans en leur attribuant des notes entre 0 et 10… Une superbe soirée s’annonce… Mon Dieu… PS : la climatisation n’existe pas car les maquillages fondent à vue d’œil ! Triste sort…
Sans tout vous détailler… car un roman pourrait s’écrire… je vais tenter de vous résumer la soirée. Et je ne reviendrai pas sur les incessantes coupures pubs et autres magnétos nous exhibant le Polonais dans son quotidien : la fleuriste aux joues rougies, le curé bedonnant, l’attaché de presse boutonneux ou la jeune catholique vierge et bien décidée à le rester. Long… au si long…
Le show peut débuter.
Premier duo… une pouf en satin violet qui bouge à nous provoquer le tournis… Deuxième duo… Un papy SM au rictus mal placé… Troisième duo… Un autre papy qui fait de la résistance habillé en pingouin… Quatrième duo… une playmate qui hésite entre le tournage d’un porno ou les pages centrale du numéro de septembre du magazine Playboy… Cinquième numéro… une Isabelle Adjani locale aussi expressive qu’un poisson mort…
Quand arrive le sixième numéro…
Michal ! Là, nous avons envie de crier ENFIN !!! Il arrive… Nous tremblons pour lui… Nous savons qu’il s’est cassé l’orteil du pied il y a quelques heures et pourtant… nous avons confiance en lui. Nous l’avions déjà aperçu au générique de l’émission : superbe dandy parisien qui vient montrer de quels grands écarts il est capable. Avant son passage tant attendu au bras d’une charmante danseuse, un court clip nous est présenté : la Star Ac, son duo avec Elton John, sa popularité en France. Oui, c’est bien lui ! Cette petite gueule d’amour, son élégance innée. Quand arrive sa chorégraphie. Honnêtement, je pense que nous avons du ressentir un orgasme identique à celui que les fans de foot éprouvent lorsque l’OM marque un but. En toute objectivité, c’était féérique et électrique. La bouche ouverte, les yeux écarquillés, nous sommes restés sur le cul : Michal fut excellent ! Un vrai danseur de salsa dans l’âme. Gracieux, branché, sexy… Il n’a fait qu’un avec sa jolie partenaire et leur numéro fut parfait ! Mille bravos…
Et pourtant, le choc et l’incompréhension sont arrivés quand le jury s’est exprimé à son sujet. C’est d’abord le vieux beau aux dents étincelantes qui a pris la parole en sous-entendant qu’il était presque normal pour Michal de savoir danser car il était musicien. Sic ? Même s’il lui a reproché d’en faire un peu trop en concluant que notre jeune artiste avait trouvé le bon programme s’il voulait vraiment danser… Pourquoi tant de méchanceté alors qu’avec les autres, il n’était que miel et douceur. Ensuite, la mauvaise, la Jeanne Moreau locale, jalouse de son succès en France, l’a un peu pris de haut en sous-entendant qu’il ne savait plus parler le Polonais. Non, trop c’est trop. Résultat : notre hidalgo version Valentino s’est payé des sales notes ! A ce moment-là, si nous avions pu pénétrer dans la télé, nous aurions appris à ce jury de quel bois les Français se chauffent. Non mais ? La vie est vraiment injuste… Enfin…
Septième numéro : un David Beckham raide comme un piquet… Huitième, neuvième, dixième, onzième… Le sosie d’Alizée qui a fait une meilleure impression face à ce jury ingrat, et finalement le douzième numéro… Une brune merveilleuse qui nous a énormément plu… Normal, c’est déjà une danseuse quasi-professionnelle, genre Sofia notre Cléopâtre nationale. Ce fut elle la grande gagnante de ce premier prime en récoltant deux 10 sur 10… Là, chapeau bas… Même si nous étions encore sous le coup de l’injustice des résultats des notes de Michal, cette fille-là a assuré comme une reine !
Conclusion de la soirée… Michal est 10ème … mais il est 5ème pour le public qui peut voter par SMS… Un vote exclusivement national, malheureusement… Mais rien n’est perdu. Et puis, pour sa défense, notons que le public de cette émission comprend nos chers grands-parents… plus amoureux des valses langoureuses que des salsas endiablées. Et là, Michal n’a pas dit son dernier mot. Ca non… Et encore moins son dernier pas !

Michal, you're the best ! dans Humeurs ! 7319_129212929811_670219811_2300853_3858588_n

Bye, bye le roi… Michael Jackson…

1983. Billie Jean. J’avais douze ans. Sorti de mes références Sylvie Vartan ou Sheila, ce fut un choc pour moi. Ce mec, il avait tout compris à la pop. L’image, la chorégraphie, l’attitude. Une mega star était née. Une personnalité hors norme et géniale qui a toujours fait parler de lui. Excentrique, barrée… Le « trop » était son mot préféré. Depuis ces dernières années, même s’il n’avait plus vraiment composé, quel artiste masculin dans nos Charts actuel peut se vanter d’avoir le quart de son aura et son génie ? Je ne vois pas. C’était le Roi. Aujourd’hui, le Roi est mort. Vive le Roi. Les anges vont danser avec lui le Moonwalker. Le Paradis devient le Royaume de la Pop alors que sur terre, les mortels vont pleurer la disparition de Michael Jackson.

Bye, bye le roi… Michael Jackson… dans Humeurs ! michael-jackson-john-landis-thriller

Moi, je l’aime bien Thomas, le Zébulon de La Nouvelle Star !

Je suis d’accord avec vous… la nouvelle session de La Nouvelle Star ne casse pas des briques ! L’ennui est souvent présent à chaque prime. Pour ne pas dire, l’ennui m’envoûte durant tous les primes. Et, horreur ! Malheur ! J’en loupe souvent. Il faut dire qu’après Julien Doré ou Christophe Willem, c’est quand même très dur de passer derrière. Deux styles, deux personnalités écrasantes qui font que leurs nouveaux collègues des plats sans saveur. Enfin… Et je ne parle pas d’Amandine (je ne sais plus comment), la lauréate de l’année dernière, qui ne m’a jamais séduit. Bref, nous étions mal barrés pour 2009. Bref, pour cette nouvelle section, le jury est le même : Philippe Manœuvre, sympathique mais dépassé, Alain Manoukian, ringard et pseudo séducteur, Sinclair, so sexy le funky avec lui… et une Lio que je trouve en très grande forme. Pétillante, émouvante, le verbe fort et la langue pendue, c’est elle qui me fascine le plus. Si, si… Dieu sait que succéder à la volcanique Marianne James, ce n’était pas gagné. Et pourtant, plus les Nouvelle Star passent, plus je la trouve à sa place ! Elle est sans doute la seule du Jury à parler avec son cœur, et c’est tant mieux ! Normal, qui a dit un jour qu’elle était musicienne ? Mais bon, nous savons aussi que depuis la commercialisation du disque, ce ne sont pas les musiciens les plus grands consommateurs. Pour ce qui est de l’animatrice, si cette Virginie Guilhaume ne me plaisait pas du tout, je trouve qu’elle s’en sort avec brio, tact et classe ! Bravo…

 

Mais une Nouvelle Star sans élèves, ça serait comme un fan de Johnny Hallyday sans son Que je t’aime à la bouche. Sans saveur et fade. Et c’est là que j’en viens au but de ce post : Thomas, le gentil coiffeur, le Zébulon de service, heureux d’être là… Genre celui qui jouait du Piano debout, mais pour moi, ça veut dire beaucoup, ça veut dire qu’il était là, heureux… etc ! Oui, c’est Thomas, le « petit efféminé de service qui agace » comme beaucoup le qualifient. Comme si « être précieux » était une tare ! D’autant que cette constatation nous vient souvent de certains gays qui pensent avoir en eux plus de virilités qu’un Ben-Hur ! Je rigole ou plutôt, j’ai quand même un peu les boules. Je ne supporte pas cette agressivité gratuite à l’égard d’un être différent et que l’on puisse juger un artiste sur ses manières. Sur son comportement, si c’était un vrai salop, oui ! Mais pas sur des manières un peu trop féminines. Ne pas oublier : il n’a que 17 ans, il a une maman possessive, il a une énergie qui ferait pâlir un Soan (regard au ciel vers un Paradis qui ne voit que lui),  et il en veut. J’ai l’impression quand je lis certains messages sur Facebook qu’on ne pardonne pas aux candidats d’être ceux qu’ils sont… alors que des dizaines de popstars furent pires que ce Zébulon luron. Je pense à Bowie dans les années 70, à Boy George dans les années 80 ou plus récemment au leader des Sœurs Ciseaux (les Scissors Sisters). Aussi à l’heure où l’homophobie prend de plus en plus de terrain dans nos vies, calmons nos ardeurs ! Tentons de ne pas juger un être sur sa couverture, mais sur son être profond. Tout le monde s’en sentira plus grandi. Et c’est pour cette raison que je me sens comme Lio. La seule à le défendre à sa juste cause, sans le juger d’être un si joyeux Zébulon !

Moi, je l'aime bien Thomas, le Zébulon de La Nouvelle Star ! dans Humeurs ! thomas_image_diaporama_portrait

Paris Match de plus en plus Diva !

Alors que la semaine dernière, c’était la délirante Arielle Dombasle qui nous offrait la perfection de son corps dénudé entre les pages centrales du Paris Match, cette semaine, ce sont deux sublimes comédiennes du cinéma français qui posent nues et enlacées. So gay friendly la photo ! J’adore. D’abord, nous avons Monica Bellucci, plus connue pour ses moues boudeuses que pour ses rôles sur le grand écran (où peut-être celui de Cléopâtre…) et puis, nous avons la sublimissime Sophie Marceau, une star qui n’a plus rien à prouver depuis ses collaborations sous la direction de Zulavski et de Pialat… Mais là, j’exulte ! Pour une fois que l’éternelle Vic ne partage pas sa Une avec son Christophe Lambert d’amoureux… je jubile. Dis, Sophie… pourquoi ne pas avoir choisi Monica comme fiancé ? Vous allez si bien ensemble ! Divines !

Paris Match de plus en plus Diva ! dans Humeurs ! 1242307654_Sophie-Marceau-Monica-Bellu

Arielle Dombasle… Glamour à mort !

C’est le 27 avril que sort le nouvel album de cette chère Arielle Dombasle… « Glamour à mort » dont le premier single « Extra… » est un petit bijou de strass de kitsch et de provoc’, plus Klaus Nomi que jamais… C’est sans aucun doute l’album le plus excitant de ce printemps… Extra !

Arielle Dombasle... Glamour à mort ! dans Humeurs !

Loana sur TF1…

Moi, Loana… Je l’aime bien ! C’est une chic fille… Trop belle donc jalousée… Heureusement, pour effacer toutes les médisances de ces dernières semaines, la belle répondra aux questions de Thierry Demaisière pour le « 7 à 8″ du 22 février…

Loana sur TF1... dans Humeurs ! 386398955-loana-choisit-de-se-confier-tf1

Petite pensée pour Loana…

Parce que c’est elle… Tout simplement !

Petite pensée pour Loana... dans Humeurs ! nathalie%20imbruglia4

Le Rôle de ma Vie – la pièce !

Le mot « FIN » vient d’être écrit… Happy face ! En effet, après le roman « Le Rôle de ma Vie » qui est sorti en 2004 aux Editions Cylibris, je viens – enfin – d’achever la pièce très largement inspirée du livre… Ou comment, sans que le spectateur ne s’en rende compte, une comédie de boulevard vire à la parfaite tragédie… Maintenant, comme dirait l’autre « y a plus qu’à » ! Trouver la production, les financements, les comédiens etc. Une nouvelle aventure débute aujourd’hui…

Le Rôle de ma Vie - la pièce ! dans Humeurs ! arton146-4a0fc

Pas d’Eurovision pour Patricia Kass !

Ouf !!! Me voilà rassuré… C’était juste une rumeur… Happy face !

Pas d'Eurovision pour Patricia Kass ! dans Humeurs ! patricia-kaas


1...34567

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
octobre 2021
L Ma Me J V S D
« fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

la bibliographie de Juliett... |
Confidentiel |
Poésie d'Ecosse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La Poésie, c'est l...
| bert55
| Cadence infernale.