Page d'archive 81

Le Rôle de ma Vie

Le Rôle de ma Vie  dans Mes Romans arton11-cde26 

Le Rôle de ma vie – Cylibris, 2004

Yan et Jeff sont deux comédiens qui galèrent en attendant la chance de leur vie. Pour patienter, Yan passe d’un mec à l’autre, fantasme sur sa gloire prochaine, vend du poulet frit et arpente sans conviction la scène du Cours Florent ; quant à Jeff, il rêve à la rencontre avec Alain Delon qui fera forcément décoller sa carrière, essaie différentes couleurs de cheveux, joue les allumeurs dans le Marais et couche avec une attachée de presse en lorgnant sur son carnet d’adresses. Tout change quand Yan rencontre une jeune comédienne dont il tombe, lui l’homo convaincu et exclusif, éperdument amoureux. Elle lui fait découvrir l’Antigone d’Anouilh, qu’un fameux metteur en scène s’apprête à produire, et le persuade d’auditionner. D’abord intéressé par le rôle du prince Hémon, Yan décide finalement qu’il est fait pour incarner « la petite Antigone au destin tragique ». Et contre toute attente, c’est lui qui décroche le rôle : une carrière glorieuse s’ouvre alors pour lui. Mais le conte de fées est peut-être trop beau et trop simple pour être vrai…

Pratiquant l’art difficile du mélange des genres, Erwan Chuberre séduit et déconcerte : Le Rôle de ma vie débute comme une cocasse comédie branchée où se croisent les archétypes du microcosme parisien, avant de déraper, sans même que le lecteur en ait conscience, vers la tragédie. Le livre refermé, on ne sait finalement plus quand a cessé le rire et quand a commencé l’émotion.

Illustration : Frantz Saunier

http://livre.fnac.com/a1600335/Erwan-Chuberre-Le-role-de-ma-vie?Mn=-1&Ra=-1&To=0&Nu=9&Fr=0


1...7778798081

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« fév    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

la bibliographie de Juliett... |
Confidentiel |
Poésie d'Ecosse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Poésie, c'est l...
| bert55
| Cadence infernale.